Skip to content

Citernes et réservoirs

Le stockage de l’eau de pluie peut répondre à deux démarches indépendantes, mais complémentaires.

  • La régulation des eaux de pluies collectées à partir des surfaces imperméabilisées.
    Lorsque l’on construit un bâtiment, les réglementations locales obligent de plus en plus à ce que les eaux pluviales soient stockées temporairement.
    Ce système de rétention permet de réguler les fortes précipitations en retardant leurs évacuations vers le réseau d’eaux pluviales, ou la zone d’infiltration, afin d’éviter la saturation.
  • L’utilisation des eaux pluviales de toitures inaccessibles, pour des usages non potables, conformément aux réglementations en vigueur, notamment l’arrêté d’août 2008, qui défini les préconisations techniques nécessaires.

Le stockage est placé à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment, 

La taille, la configuration et les contraintes liées à la construction du terrain, permettent de définir les formes et types de matériaux des citernes afin de répondre aux exigences techniques et financières.

 

thumbnail_IMG_8776 (1)
thumbnail_IMG_8786
IMG_4706
thumbnail_IMG_8781
thumbnail_IMG_8778

Les citernes

En béton

A enterrer à l’extérieur

De 2 à 20 m3 les citernes en béton proposées sont de forme circulaire ou ovale, pour éviter l’apparition de biofilm qui se développe particulièrement  dans les angles  .

L’ atout du béton est avant tout la solidité du matériau qui permet un mode opératoire de mise en œuvre simple.

Par ailleurs le carbonate de calcium contenu  permet de neutraliser l’eau de pluie qui par nature à un Ph plutôt acide.

Les citernes béton sont conçues pour recevoir directement le filtre en surplomb.

Ce système permet de gérer le trop-plein de la citerne directement par le filtre.

Les citernes en béton sont jumelables afin d’obtenir des volumes de stockage plus importants  ( jusqu’à 60 m3 par exemple avec trois cuves de 20 m3)

Il existe plusieurs catégories de citernes en fonction des contraintes d’enfouissement, et de passage à l’aplomb de la citerne .

A l’intérieur du bâtiment

La technique la plus employée dans la construction neuve réside dans la réalisation d’une bâche de stockage maçonnée effectuée par le lot gros œuvre, très souvent jumelée à une bâche de rétention.

Dans ce cas, notre intervention réside dans la définition des équipements du stockage des traversées de parois et accès de maintenance à prévoir.

CONTACT

Nous sommes à votre service depuis 2006 avec des solutions toujours plus innovantes

Nous contacter